L’INSTALLATION EN TANT
QU'INFIRMIER LIBÉRAL
EN TOUTE SIMPLICITÉ

Votre cabinet pour 290€/mois

  • Nous vous accompagnons
    dans vos démarches vers le libéral
  • Vous bénéficiez d'un cabinet de soins dans Paris
  • Nous gérons votre facturation
    et vous évitons les impayés.
Je souhaite être recontacté(e)










Vous vous concentrez sur les soins de vos patients,
Mon Cabinet Infirmier s’occupe du reste !

Accélérez
votre installation

Domiciliez
votre cabinet

Oubliez
les impayés

Déchargez-vous
de l'administratif

Mon Cabinet Infirmier :
de la création de vos statuts
à vos premières consultations
01.
Accompagnement dans vos
démarches vers le libéral


  • Parcours personnalisé pour toutes
    vos démarches administratives
  • Formulaires adaptés à votre situation
  • Constitution et vérification de votre dossier
02.
Domiciliation et mutualisation
du lieu d’exercice


  • Local professionnel aux normes de l’ARS
  • Accueil secrétariat au cabinet
  • Évènements de la communauté
03.
Télétransmission via notre
logiciel partenaire


  • Logiciel de télétransmission
  • Scan des ordonnances (SCOR)
  • TLA (en option)
04.
100% facturé, 100% payé


  • Gestion de votre facturation
  • Suivi des impayés
  • Traitement des rejets
05.
Fourniture du matériel
pour toutes vos consultations


  • Matériel et fournitures médicales
  • Gestion des déchets DASRI
  • Cartes de visite
Premiers pas avec Mon Cabinet Infirmier



Nos services pour encore
plus de sérénité :

Prestations d'assurances

Prévoyance retraite

Chèques ANCV



Questions fréquentes


A. Le local professionnel

1) Pourquoi un local professionnel est obligatoire en exercice libéral ?

L’infirmier libéral (IDEL) a l'obligation de disposer d’un local professionnel aux normes, c'est-à-dire d'installations adaptées et de moyens techniques suffisants pour assurer l'accueil, la bonne exécution des soins et la sécurité des patients.

L'Ordre des Infirmiers nous rappelle que : "Le cabinet doit exister matériellement : le patient doit pouvoir ainsi, en fonction de ses besoins réels, faire effectuer des soins au cabinet aux heures de permanence prévues, ou bien à son domicile."

2) Quelles pratiques de l'activité libérale liées au local professionnel sont répréhensibles par l'Ordre des Infirmiers ?

Le fait de pratiquer son activité professionnelle dans un local mis de temps à autre à sa disposition par un autre professionnel s’apparente à un exercice forain et est interdit, conformément à l’article R. 4312-36 du Code de la Santé Publique.

De plus, selon l'Art. R. 4312-77, du Décret n° 2016-1605 du 25 novembre 2016 portant code de déontologie des infirmiers - "Il est interdit à un infirmier d'exercer sa profession dans un local commercial et dans tout local où sont mis en vente des médicaments ou des appareils ou produits ayant un rapport avec son activité professionnelle".

Sont également considérés comme cabinets fictifs :

Les sociétés de domiciliation

Une plaque professionnelle seule apposée à l'entrée d'un local ne servant pas à l'usage professionnel

1) Qu'est-ce qu'un local professionnel aux normes ?

Selon l'Article 33 des Règles Professionnelles des infirmières, un cabinet de soins doit remplir les critères d'aménagement suivants :

  • être accessible par tous
  • avoir une plaque professionnelle
  • il doit exister matériellement et ne pas être fictif
  • disposer d'un point d'eau
  • disposer du matériel de base pour les soins
  • élimination des déchets de soins et traçabilité.
  • ne pas être partagé avec une activité commerciale
  • le secret médical doit être respecté
  • une salle d'attente doit être mise à disposition du public
  • les tarifs des soins les plus courants doivent être affichés
  • un secrétariat peut être partagé

L'infirmier libéral (IDEL) pourra voir son cabinet de soins controlé par la CPAM et la DDASS sur la base de ces critères.

4) Qu'est-ce-qu'une zone géographique sur-dotée et sous-dotée ?

Une zone sous dotée est un périmètre qui est déficitaire en nombre de soignants par rapport au nombre d'habitants. En cas d'installation en exercice libéral dans une zone « très sous-dotée » en infirmiers libéraux, le contrat incitatif infirmier vous permet : de percevoir une aide forfaitaire annuelle ; et de bénéficier d'une prise en charge de vos cotisations sociales dues au titre des allocations familiales. Le but est de maintenir l'exercice libéral.

Une zone sur dotée est, a contrario, un territoire sur lequel il y a trop de professionnels de santé présents. Si vous souhaitez cependant vous y installer, la CPAM examinera votre demande en prenant en compte les cessations d'activités d'infirmiers conventionnés.

Paris intra-muros ne fait pas partie ni d'une zone sous dotée, ni d'une zone sur-dotée. Il n'y a donc pas de contraintes à l'installation.

5) Dois-je assurer mon cabinet de soins si je le sous-loue ?

Chaque bail de location est différent. Référez-vous à ce qui est précisé dans le votre.

6) Comment résilier mon bail actuel avant de rejoindre Mon cabinet infirmier ?

Le locataire peut donner congé par lettre recommandée avec demande d’avis de réception.

Le préavis est généralement de 6 mois, mais il peut être plus court ou plus long. Référez-vous à votre contrat de bail.

7) Puis-je organiser un évènement professionnel dans le cabinet de soins ?

Le local professionnel peut etre mis à disposition des collaborateurs pour l'organisation de réunions et de formations interprofessionnelles dès lors qu'il n'entrave pas la continuité des soins ni les principes fondamentaux de sécurité des patients.

1) Quels types de soins puis-je prodiguer à domicile ?

Les soins à domicile sont variés et allient soins relationnels et techniques.

Les soins les plus courants sont :

  • prélèvements capillaire, surveillance et administration d'insuline
  • vaccins
  • pansements simples et complexes
  • prises de sang
  • poses et surveillance de perfusion
  • perfusions sur PAC
  • aide à la toilette/habillage

 

2) Quels sont les soins qui ne se pratiquent pas à domicile ? 

Certains soins sont réservés aux services de HAD comme les pansements par V.A.C Therapy, les soins palliatifs lourds.

Certains soins ne se pratique pas à domicile, on peut citer l'exemple des injections intraveineuses à base de fer...

N'oublions pas que toute demande de soin doit etre précédée d'une prescription médicale.



3) Dans quels départements puis-je délivrer des soins à domicile ?

Vous devez pratiquez la majorité de vos soins dans le département auquel vous êtes rattaché.



4) Puis-je choisir le quartier où je souhaite délivrer des soins ?

L'infirmier libéral (IDEL) est libre de choisir le quartier dans lequel il souhaite prodiguer ses soins. La sectorisation des soins est vivement conseillée afin d'optimiser la tournée.



5) Comment suis-je approvisionné en fournitures médicales ?

Le matériel médical est mis à disposition des infirmiers du regroupement au cabinet.

1) De quels matériel médical et fournitures ai-je besoin pour prodiguer mes premiers soins ?

Pour démarrer dans les meilleures conditions, Mon cabinet infirmier vous équipe du matériel et des fournitures médicales :

  • 1 boite de gants non stérile
  • Tampon alcoolisés
  • Serum physiologique
  • Compresses stériles et non stériles
  • Steristrip
  • Manugel
  • Bistouris jetables
  • 1 paire de ciseau
  • 1 pince kocher
  • Tensiomètre électronique bras
  • Oxymètre de pouls
  • Seringue 5cc, 10cc
  • Aiguilles 21G, 25G et trocart
  • Tabliers plastiques
  • 1 garot
  • 1 sparadrap
  • Lecteur à glycémie
  • Pansements : hydrocolloide / hydrocellulaire
  • Ordonnancier
  • Récupérateur d’aiguille de poche
  • Tubes de prélèvements
  • Kit de prélèvements sanguins / urinaire / bactériologique

Nous vous recommandons l'usage d'un sac à dos (plus ergonomique), ou d'une malette avec de multiples rangements.

 

2) Puis-je travailler avec des laboratoires d'analyses médicales ?

L'infirmier libéral (IDEL) peut travailler avec des laboratoires d'analyses médicales, dès lors qu'une convention sur les conditions de prélèvements est établie entre les deux parties.



3) Vers qui me tourner pour présenter mon cabinet à la création ?



À son installation, l'infirmier libéral (IDEL) peut se présenter aux professionnels de proximité comme les pharmaciens, médecins généralistes et spécialistes, éventuellement les paramédicaux kinésithérapeutes, orthophonistes...

Il peut également se rapprocher des différents réseaux de soins tels que les HAD, le réseau QUIETUDE...

Tout démarchage commercial est prohibé et la distribution de cartes de visites dans les boites aux lettres est passible de sanction disciplinaire.



4) À quels organismes m'adresser pour varier les soins prodigués ?

Pour varier les soins prodigués auprès de ses patients, l'infirmier libéral (IDEL) peut se tourner vers les réseaux de soins. Il peut être un relais pour assurer la continuité de soins. Travailler en collaboration avec les réseaux amène souvent à la prise en charge de patients nécessitant des soins plus complexes (par exemple, les soins palliatifs)

N'oubliez pas également les organismes de formation pour développer de nouvelles compétences techniques.

 

5) Quelles sont mes ressources sur le terrain ?

Les ressources pour l'infirmier libéral (IDEL) sont multiples :

  • des questions sur une prise en charge : le médecin traitant, le service hospitalier d'où il vient, le service HAD...
  • des questions sur un traitement : le médecin traitant ou service hospitalier d'origine, le laboratoire qui le distribue ou un pharmacien
  • des questions administratives : l'équipe de Mon Cabinet Infirmier, votre cabinet comptable, votre assureur
  • des questions sur des problématiques d'ordre relationnel, des conseils au quotidien : l'équipe de Mon Cabinet Infirmier, l'équipe de soin autour du patient



6) Comment m’aidez-vous à me faire connaître ?

Mon Cabinet Infirmier s'appuie sur un réseau de professionnels médicaux du quartier (pharmaciens, laboratoires d'analyses, médecins généralistes...), et des réseaux de soins présents à Paris.



7) Quand me sont remises mes premières feuilles de soins ?

Vos premières feuilles de soins vous sont délivrées par la CPAM après étude de votre dossier et sur validation de vos expériences professionnelles (nombre d'heures effectuées dans les services éligibles).



1) Qu'est ce que l'activité de forain dans l'exercice d'infirmier libéral ?

 

Conformément à l’article R. 4312-36 du Code de la Santé Publique, « l’exercice forain de la profession d’infirmier ou d’infirmière est interdit. ». L’infirmier libéral (IDEL) a l'obligation de disposer d’un local professionnel.

Le fait de pratiquer son activité professionnelle dans un local mis de temps à autre à sa disposition par un autre professionnel s’apparente à un exercice forain et est donc interdit.

 

2) Qu'est-ce qu'un remplaçant ?

L'infirmier doit avoir exercé 18 mois ou 2400 heures en structures de soins pour prétendre au statut de remplaçant.

Il n'a pas de feuille de soins à son nom, ni de carte CPS (il peut en faire la demande à l'ARS). Le remplaçant perçoit une rétrocession du titulaire. Il a l'obligation d'établir un contrat pour un travail de plus de 24h ou s'il est répété.

L'infirmier remplaçant a les mêmes obligations administratives, comptables et fiscales que l'infirmier remplacé. Il doit souscrire à une RCP. Il n'y a pas de lien de subordination entre remplacé et remplaçant.

3) Qu'est-ce qu'un collaborateur ?

 

L'infirmier doit avoir exercé 24 mois en structures de soins ou 3200 heures pour prétendre au statut de collaborateur. Il possède ses feuilles de soin et sa carte CPS. Il encaisse les honoraires facturées et verse une redevance au titulaire. Un contrat de collaboration doit être établi.

 

4) Qu'est-ce qu'un associé ?

 

Le statut d'associé se distingue du statut de collaborateur par le fait qu'il ne verse pas de redevance au titulaire. Un contrat respectant l'indépendance professionnelle entre associés aura été établi. Il précise les modalités d'organisation, notamment le planning, les congés, la gestion des remplacements. L'association permet un partage des frais du cabinet.

 

5) Qu'est-ce qu'un cabinet de groupe ?

 

Au sein d'un cabinet de groupe, chaque infirmier libéral (IDEL) préserve son indépendance et son autonomie. Il ne peut y avoir aucun lien de subordination sous peine de requalifier le contrat en salariat. Or celui-ci est illégal.

Travailler dans un cabinet de groupe c'est permettre une meilleure organisation des tournées et assurer une qualité de soins tout en conciliant vie personnelle et vie professionnelle.

 

6) Ai-je l'obligation d'informer mon employeur si je souhaite compléter mes revenus d'une activité de remplaçant ?

 

Les salariés du public ont l'obligation d'informer leur employeur.

Si la loi n'oblige pas les salariés du privé à obtenir l'aurotisation de leur employeur, celle-ci sera exigée par les organismes de santé dans les démarches de changement de statut pour les salariés d'un établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC) - anciennement établissements privés participant au service public hospitalier (EPSPH).

 

Rentre dans la catégorie d'établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC),

 

Les salariés du privé pourront se référer à leur contrat ou convention pour savoir s'ils sont dans l'un de ces cas de figure.

 

7) Quelles sont les conditions pour devenir infirmier libéral (IDEL) ?

 

Nombre minimum d'heures acquises pour devenir infirmier libéral (IDEL)

 

L'infirmier doit avoir exercé dans une équipe de soins généraux au sein d'un service organisé (SGSO) :

Les services de soins qui permettent de justifier de l'expérience requise sont :



On peut citer :

 

8) Est-il possible d’exercer dans deux départements différents ?

 

L'infirmier au statut mixte (salarié et libéral) peut tout à fait exercer ses deux activités dans deux départements différents.

L'infirmier libéral (IDEL) ne peut cependant prétendre qu'à une adresse professionnelle (sauf dérogation express de l'ARS).

 

9) Est-il possible de cumuler deux numéros ADELI ?

 

Concernant le département d’enregistrement : un enregistrement dans un seul département ! En effet, un professionnel ne peut pas être enregistré dans deux départements simultanément. Si vous exercez dans deux départements, vous devez effectuer un seul enregistrement : dans le département de votre activité principale. Si vous changez de département d'exercice, vous devez procéder à un nouvel enregistrement de votre diplôme d'État infirmier.

 

10) Y a-t-il un délai pour procéder à la radiation auprès de l’ARS hors 75 ?

 

Si vous changez de département d'exercice, vous devez procéder à un nouvel enregistrement de votre diplôme d'État infirmier. Autrement dit, avant de s'inscrire à l'ARS du 75 vous devez procéder à la radiation de l'ARS à laquelle vous étiez rattaché.

11) Suis-je limité dans le nombre d'heures travaillées en tant que remplaçant ?

La loi ne prévoit pas de limite dans le nombre d'heures effectuées. Cependant l'infirmier remplaçant ne peut remplacer que 2 infirmiers libéraux (IDELS) simultanément.

 

12) Puis-je travailler dans plusieurs cabinets en tant que remplaçant ? 

L'infirmier remplaçant n'a pas d'adresse professionnelle. Ainsi, il peut exercer dans plusieurs cabinets sous réserve que le remplaçant intervienne en cas d’indisponibilité du remplacé (maladie, congés, maternité, formation…).

Cependant l'infirmier remplaçant ne peut remplacer que 2 infirmiers libéraux (IDELS) simultanément.

 

13) Est-il obligatoire d'être inscrit à l'Ordre des Infirmiers ?

Selon l'article L4311-15 du Code de la Santé Publique "nul ne peut exercer la profession d'infirmier s'il n'a pas satisfait à l'obligation prévue au premier alinéa et s'il n'est pas inscrit au tableau de l'ordre des infirmiers."

 

14) Ai-je l'obligation d'informer l'Ordre des Infirmiers pour devenir remplaçant ?

L'Ordre doit être avisé. Depuis le 28 novembre 2016, c'est lui qui délivre les autorisations de remplacement en lieu et place de l’ARS.

Si vous détenez une autorisation de remplacement délivrée avant le 28 novembre 2016 par l’ARS, elle reste valable jusqu’à son terme. Si en revanche vous souhaitez renouveler une autorisation, c’est désormais auprès de l’Ordre des Infirmiers qu’il faut s’adresser. Un formulaire est prévu à cet effet.

 

15) Quelle est la durée de validité de mon attestation de remplacement de l’Ordre des Infirmiers ?

Une autorisation de remplacement est d’une durée d’un an renouvelable. Pour demander le renouvellement, pensez à vous adresser à l’Ordre suffisamment à l’avance (2 mois idéalement) afin de garantir la continuité d’exercice. Informez votre Caisse d’Assurance Maladie de l’adresse du cabinet professionnel dans lequel vous allez effectuer votre remplacement. Communiquez-lui également votre numéro d’inscription à l’Ordre des infirmiers.




Vous ne trouvez pas votre réponse ?
Contactez l’équipe d’experts

01 45 83 35 69
ou contact@mon-cabinet-infirmier.com


Consultez notre FAQ



Rejoignez les infirmiers
libéraux de notre cabinet


Rejoindre la communauté




Des professionnels qualifiés vous accompagnent
dans vos démarches de changement de statut.
Nous procédons à la vérification de vos documents
afin d’accélérer
le délai de traitement de votre dossier
selon les normes régissant les relations
entre les infirmiers et les organismes de santé
.



NOUS RENCONTRER

Adr. 7 rue de Chaligny
75012 Paris

Accueil secrétariat :
du lundi au vendredi de 09h à 18h
01 45 83 35 69
contact@mon-cabinet-infirmier.com

B
Bus. 57, 215
1
8
Métro. Reuilly Diderot



Prendre un RDV au cabinet